Growth Hacking Experts » Shopify » Détails sur la grande perte de Shopify au deuxième trimestre 2022. Crypto Briefing
Détails sur la grande perte de Shopify au deuxième trimestre 2022. Crypto Briefing
Shopify

Détails sur la grande perte de Shopify au deuxième trimestre 2022. Crypto Briefing

Le 27 juillet, Shopify a publié des résultats financiers décevants pour le deuxième trimestre et fait une prévision défavorable pour le reste de l’année. De plus, le 26 juillet, Shopify a également annoncé qu’il licencierait 10% de ses effectifs (environ 1 000 personnes) pour ralentir la croissance du commerce électronique.

Pour réduire les coûts, Shopify a dévoilé que la majorité de ses effectifs travailleront en permanence à distance afin que l’entreprise puisse réaffecter ou reconfigurer ses espaces de bureau restants.

Les résultats financiers :

Les résultats financiers :

Bien que Shopify ait son siège social au Canada, il publie ses résultats financiers en dollars américains. Cette plate-forme a enregistré une perte de trois cents par action. Plusieurs analystes s’attendaient à un bénéfice de 3 cents.

En effet, la perte d’exploitation pour le deuxième trimestre de 2022 était de 190,2 millions de dollars, ou 15 % des revenus, comparativement à 139,4 millions de dollars, ou 12 % des revenus, au troisième trimestre. ‘l’année dernière.

Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre était proche des attentes à 1,3 milliard de dollars, contre des attentes de 1,33 milliard de dollars. Les actions de Shopify ont chuté de 74 %.

L’année précédente, les revenus avaient augmenté de près de 16 % alors que les coûts d’exploitation avaient grimpé de plus de 75 %. La perte nette au deuxième trimestre s’est élevée à 1,2 milliard de dollars, contre un bénéfice de 979 millions de dollars au deuxième trimestre de 2021.

Les dépenses commerciales et marketing ont augmenté à elles seules de 62,4 %. Les ventes totales de marchandises ont augmenté de 11 % pour atteindre 46,9 milliards de dollars au cours du trimestre, manquant les attentes de 48,6 milliards de dollars.

Les autres revenus ont augmenté :

Les autres revenus ont augmenté :

Shopify a expliqué que les revenus des solutions marchandes, principalement les revenus de traitement des cartes de crédit, ont augmenté de 18,3 % pour atteindre 929 millions de dollars.

Les revenus d’abonnement (les frais mensuels d’utilisation de la plateforme) ont augmenté de 10 % pour atteindre 366,4 millions de dollars. Les analystes avaient prévu des revenus de 968,2 millions de dollars pour les solutions marchandes et de 361,6 millions de dollars pour les solutions d’abonnement.

À lire aussi : Pour faciliter les achats de produits sur sa plateforme, YouTube s’associe à Shopify

De plus, les coûts des solutions marchands ont augmenté de 118,6 millions de dollars, ou 27,2 %, pour le trimestre terminé le 30 juin 2022, par rapport à la même période en 2021. L’augmentation est principalement attribuable à une augmentation des frais d’interchange pour le traitement des paiements.

Enfin, le coût des revenus d’abonnement a augmenté de 22,2 millions de dollars, ou 35,2 %, pour le trimestre au 30 juin 2022, par rapport à la même période en 2021.

Cette augmentation est due à la croissance du trafic et aux capacités de la plate-forme dans les juridictions mondiales, ce qui a entraîné une infrastructure cloud supplémentaire, ainsi que des coûts de personnel, selon Shopify.

Les aspects positifs de Shopify :

Shopify a également souligné les aspects positifs de ses performances dans son rapport sur les résultats :

Les revenus récurrents mensuels ont augmenté de 13 % d’une année sur l’autre pour atteindre 107,2 millions de dollars au deuxième trimestre, les commerçants ayant rejoint la plate-forme.

Shopify Plus a attiré plus de marchands, avec une augmentation du nombre de magasins physiques utilisant la fonctionnalité de point de vente (POS Pro) de l’entreprise.

Le volume total de biens physiques a augmenté de 47 % d’une année sur l’autre. De plus, la société a lancé Shopify Payments et Shopify Shipping en France, ainsi qu’une fonctionnalité avec paiements intégrés en Italie au deuxième trimestre.

Shopify a lancé Market début 2022, un outil de gestion transfrontalière qui permet aux marchands de créer, d’optimiser et de gérer les ventes internationales à partir d’un seul magasin. Il a annoncé qu’il comptait désormais 100 000 marchands offrant des expériences localisées à leurs acheteurs.

Lire aussi : Shopify : une employée qui a perdu son emploi fin juillet en licenciant 10 % de ses employés dit avoir reçu 25 offres d’emploi deux jours plus tard

Perspectives de Shopify :

Selon un porte-parole de l’entreprise lors de l’appel aux résultats, les perspectives à court terme de Shopify sont :

Selon les chiffres du e-commerce pour la France fournis par la Fevad, les ventes du e-commerce sont passées de 57 milliards en 2014 à 112,2 milliards d’euros en 2021, soit une croissance fulgurante de 96,5% en 7 ans. En 2021, les ventes ont augmenté de 8,5% par rapport à 2019.

Pourquoi investir dans Shopify ?

Shopify offre tout ce dont les entrepreneurs ont besoin pour démarrer une activité en ligne. Les utilisateurs peuvent créer une vitrine, présenter des articles, interagir avec les consommateurs, traiter les paiements, etc. La plate-forme offre un support et un marketing à ses clients.

Pourquoi Shopify tombe-t-il en bourse ? Les actions de Shopify ont plongé mercredi à leur plus bas niveau en près de deux ans après que le géant du commerce électronique a averti que la croissance de ses revenus ralentirait cette année en raison de l’assouplissement des restrictions en raison de la pandémie de COVID-19. .

Comment créer son business en ligne ?

Les 10 étapes de la création d’un site e-commerce

  • 1- Déterminer le secteur d’activité…
  • 2- Analysez la concurrence. …
  • 3- Préparer les spécifications. …
  • 4- Obtenez un catalogue de produits. …
  • 5- Choisissez le moyen de paiement. …
  • 6- Choisissez les modes de livraison. …
  • 7- Trouvez un fournisseur de services. …
  • 8- Rédiger des descriptions de produits.

Quel type de boutique en ligne ouvrir ?

Est-ce rentable d’ouvrir une boutique en ligne ?

Ouvrir une boutique en ligne est une aventure potentiellement très rentable : dans un premier temps, l’activité peut être exercée à domicile sous le statut de micro-entreprise (régime auto-entrepreneur) qui permet un seuil de rentabilité très bas.

Le e-commerce est-il rentable ?

« Rentabilité et monétisation des sites e-commerce » La part des sites leaders qui se déclarent rentables a augmenté de 9 points (73% en 2018 vs 64% en 2017). Ce résultat repose principalement sur l’augmentation de leur chiffre d’affaires et de leurs ventes, ainsi que sur la fidélisation de leurs clients.

Quel budget pour ouvrir une boutique en ligne ?

Selon le contenu de votre site internet, le budget à prévoir peut aller du simple au double. Pour un site e-commerce classique, comptez 2 000 à 5 000 euros. Pour un site internet plus complexe, il faudra alors prévoir 20 000, 30 000 euros voire 50 000 euros.

Quel avenir pour Shopify ?

L’action de Shopify plonge après une révision à la baisse de ses prévisions pour 2022. La société basée à Ottawa a déclaré que la croissance des revenus en 2022 devrait être inférieure aux 57% observés en 2021, ce qui a pour effet de faire chuter ses actions à un creux de 914 $ à la Bourse de Toronto.

Le e-commerce est-il notre avenir ? L’impact du commerce électronique sur le consommateur se renforce. Les données de Statista révèlent que les ventes en ligne en 2020 ont atteint 4,28 billions de dollars. D’ici 2024, ce chiffre devrait approcher 6,39 billions de dollars.

A quoi ressemblera l’entreprise de demain ?

Paiement sans contact, emballage virtuel, vrac, respect de l’environnement… Voici les innovations et les nouveaux usages qui vont bouleverser le commerce dans les dix prochaines années.

Quel budget pour ouvrir un magasin alimentaire ? Un apport financier d’environ 50 000 euros est nécessaire au départ, pour un chiffre d’affaires qui peut dépasser le million d’euros, selon les lieux et à condition que le budget pour ouvrir un commerce de bouche.

Quelle entreprise alimentaire ouvrir ?

Le commerce de détail alimentaire Commerces d’alimentation générale : magasins de proximité, supermarchés, hypermarchés… Magasins proposant des produits surgelés, Commerces d’alimentation spécialisés : fruits et légumes, viandes, poissons et crustacés, boissons, pains et viennoiseries…

Est-ce rentable d’ouvrir une épicerie ?

En règle générale, une épicerie génère un chiffre d’affaires compris entre 60 000 et 150 000 euros par an. De nombreux facteurs peuvent faire varier ce montant. Il s’agit notamment de l’emplacement de l’épicerie, du nombre de produits offerts et des heures d’ouverture.

Quelles sont les étapes pour faire une épicerie ?

Aucun diplôme ou formation n’est requis pour ouvrir une entreprise alimentaire locale. Cependant, suivre un cours de préparation à l’installation (SPI) peut être judicieux pour acquérir quelques notions en création d’entreprise, en comptabilité et en gestion d’entreprise.

Qu’est-ce que le commerce alimentaire ?

Le commerce de détail alimentaire consiste en l’achat de biens destinés à la consommation des particuliers. Cette activité se fait dans des magasins plus ou moins grands, mais aussi sur internet ou sur les marchés. Les produits à consommer ne sont pas transformés avant d’être revendus.

Comment appelle-t-on un magasin qui vend de la nourriture ?

Une épicerie est un détaillant alimentaire local mais distribue également une variété de produits sans rapport avec l’alimentation.

Comment ouvrir une entreprise alimentaire?

Les deux sociétés les plus adaptées pour ouvrir une entreprise alimentaire sont alors la SARL et la SAS. Si vous décidez d’ouvrir votre commerce de bouche seul et donc sans associés, vous devrez passer par la création d’une SASU ou d’une EURL, qui sont les deux formes unipersonnelles de la SAS et de la SARL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.